Départs et arrivées - Editorial du bulletin paroissial, septembre 2021

(Espace 85 septembre 2021)

Il y a eu des départs cet été, dont certains douloureux. Des départs de feu lors d’incendies de plus en plus fréquents et ravageurs sur toute la planète, sur le pourtour méditerranéen comme en Grèce, mais aussi dans des pays qui se rapprochent des pôles comme en Alaska. Le réchauffement climatique est un problème brûlant !

Il y a eu le départ des troupes occidentales en Afghanistan, un départ précipité qui a donné lieu à des scènes d’horreur à l’aéroport de Kaboul. Les talibans font peur pour l’idéologie qu’ils véhiculent, pour les brutalités dont ils sont habitués, spécialement envers le genre féminin. Le chaos en Afghanistan rappelle malheureusement celui en Irak, en Libye, en Syrie, et dans tant d’autres pays où les pays occidentaux n’arrivent pas à influencer les régimes vers plus de démocratie et de paix, étant certainement trop impliqués dans des intérêts économiques.

Il y a eu le départ d’êtres chers dans la paroisse, des parents, un fils, un frère, une tante,… Ces départs vers le ciel nous chagrinent beaucoup, surtout lorsque le départ est celui d’un jeune, imprévisible. Nous avons tous été marqués par le départ du Père Charles. Lui qui souffrait de sa mauvaise santé depuis de longs mois, voire de longues années. La célébration pour son « à Dieu » et la veillée de prière la veille ont été riches de tous les chants et les témoignages qui lui ont été rendus. Témoignages de la paroisse et la mission ouvrière, du monde du travail et de la ville, de sa famille et de l’Ariège où le village de Sieuras, où il est inhumé, est un peu le sien, de la famille arménienne qu’il avait hébergé et dont il était le Papi. Sa foi et son humour allaient de pair. « Prions le Seigneur » devenait : « Saignons le prieur ». Lui qui n’aurait pas fait de mal à un chat…

Il y a le départ de familles qui déménagent. Des jeunes qui partent vers des facultés ou des écoles dans d’autres villes. Il y a des départs à la retraite et des vies qui se réorganisent.

Il y a aussi des arrivées. Sachons accueillir avec joie les nouveau-nés, les nouveaux  habitants,  les nouveaux paroissiens venus de tous les horizons, les nouveaux, nouvelles volontaires dans nos différents services. Ces arrivées nous font changer nos habitudes, nous font aller plus loin, même si nous irons moins vite pour prendre de temps de connaître et d’apprécier chacun(e).

Il y a surtout l’arrivée du Seigneur dans nos vies. Il vient tous les jours, dans la mesure où nous nous préparons pour l’accueillir. Il arrive dans nos foyers, dans nos familles, dans nos communautés, dans nos cœurs. Sachons lui laisser la meilleure place. Sachons l’accueillir pour un nouveau départ. Vers plus de fraternité, d’engagement, de foi partagée dans la joie.

Bonne rentrée à tout le monde !                              

  Jean-Christophe Cabanis, Espace 85 septembre 2021

Autre départ et marque d’amitié de la communauté musulmane : Nous venons présenter nos sincères condoléances à toute la communauté chrétienne de notre ville de Colomiers, au nom de notre association, et celui de toute la communauté musulmane de Colomiers, en ce moment triste pour notre pays, qui voit un homme d’Eglise, humaniste, passionné par les autres, altruiste, le Père Olivier Lemaire, victime de ce meurtre odieux, disparaitre tragiquement, laissant derrière lui une énorme tristesse.            
 
Centre Culturel et Cultuel Musulman de Colomiers

Espace 85 - septembre 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article