Mon cheminement vers Pâques avec la paroisse

Cette année, je vis un carême autrement. Auparavant, je focalisais essentiellement sur le jeûne et l’abstinence, et quand je pouvais le partage. Le rythme du travail faisait que je ne prenais peu de temps en dehors de la messe pour le spirituel.

Il y a un an, jour pour jour, le premier confinement a  complètement bouleversé notre carême. J’ai eu du temps pour prier, difficilement pu partager, mais j’ai encore focalisé sur les privations.
L’histoire aura voulu que nous passions un an de restrictions jusqu’à ce carême. Du coup, je suis entraîné à me restreindre cette année.

Je participe aux temps de prière du dimanche au centre paroissiale. Les vertus abordées chaque semaine (pauvreté, foi, chasteté, espérance…) me font prendre un autre chemin vers Pâque. Le livret est un peu comme une boussole pointant vers Dieu. Les échanges durant ce temps (chants, lectures, prières…)  m’aident à comprendre pourquoi je fais ce carême, tout en m’apportant une joie de cheminer et de me sentir grandir dans la foi.

Notre époque peut  nous effrayer mais ce carême m’invite à faire confiance en Jésus qui quoiqu’il en soit veut notre bien. Il nous montre le chemin, il m’oriente maintenant tous les jours.

Dieu s'occupe de chacun.

Ce rendez-vous a vraiment donné un sens concret à mon carême.

Bonne montée vers Pâques !

Lamine T.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article