Mardi 1° décembre - fête du bienheureux Charles de Foucault. Première semaine de l'Avent

(Méthode)

Première semaine de l'Avent : piste possible. ’’Pour ne plus être endormi, Jésus nous appelle à Le suivre, et à louer Dieu comme Lui. Alors nous comprendrons sa compassion pour les hommes. Et parce qu’Il est notre appui, dans la foi, nous accueillerons ce don de la compassion qui est la clé du royaume de Dieu.’’

Mardi 1er décembre 2020 - Fête du bienheureux Charles de Foucauld

Jésus exulte de Joie !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10, 21-24

À l'heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint,  et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père. Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ; et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »

Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

******************

« … ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout petits ! »

Le tout petit, ici, c’est celui qui n’a pas la parole ! Celui que l’on n’écoute pas ! Moi peut-être ? Avant, Jésus avait dit « Père je proclame ta louange ! »

Et si, en méditant cette parole, j’entendais Jésus me dire « parle » et m’inviter à louer son Père avec lui. Si je ne sais pas comment louer, je peux prier avec le « Gloire à Dieu au plus haut des cieux… »

* En cas de besoin d'être guidé ou d'échanger les idées concernant la prière, veuillez envoyer un message à P.& F.L ou aux coordonnées de nos prêtres 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article