Les abus dans l'Eglise : que faire pour cesser cela ? ?

Chers parents,

    La CIASE (Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise) a remis le 5 octobre son rapport aux représentants de la conférence des évêques (CEF) et des religieux et religieuses (CORREF) de France. Les révélations de cette enquête ont créé douleur, honte, tristesse, stupeur, consternation et colère dans la communauté catholique et dans la société française.

Certains d'entre vous se questionnent sur la manière d'aborder ce sujet avec les enfants. D'autres s'interrogent sur la réponse que l'Eglise va donner aux propositions du comité d'experts réunis par J-M Sauvé. Je souhaite simplement proposer des pistes de réflexion, car je partage ces préoccupations.

 

Dans l’Eglise de France

·        La CEF et la CORREF doivent se réunir en assemblée plénière en novembre à Lourdes, pour étudier les propositions du rapport de la CIASE et la suite à leur donner.

·        Dans les diocèses, à la demande du pape, une démarche synodale sur la Synodalité a commencé dimanche 17 octobre. Ce processus est pensé pour redonner la parole au Peuple de Dieu. Le Pape souhaite notamment que chacun puisse s'interroger sur le cléricalisme (qui consiste à surévaluer le pouvoir spirituel du pape, de l’évêque et du prêtre) et sur la "rigidité" du fonctionnement de l'Eglise. Vous pouvez prendre part aux échanges (suivre le blog pour les modalités techniques).

·        Voici un lien vers un article de fond sur le rapport de la CIASE, publié dans l'hebdomadaire chrétien La Vie : lavie.ciase

 

Pour parler des violences sexuelles avec les enfants

Il existe un livret, édité par l'éditeur jeunesse chrétien Bayard et conçu par plusieurs associations de protection de l’enfance. Son texte simple et son format BD permettent d’ouvrir le dialogue sur les violences sexuelles, à hauteur d'enfant. Le fléau de la pédo-criminalité est présent dans toute la société. Il est important de disposer d'un outil bien conçu et efficace pour briser le tabou.

Pour parler

Il existe au sein du diocèse une structure compétente dans l’accompagnement. La Cellule d'écoute pour les victimes et les témoins d'abus sexuels est toujours disponible pour accueillir, écouter, et dans la mesure du possible, apporter soutien et paix.

Contact : 06 30 26 94 01 et signalement@diocese-toulouse.org

Nous devons tenir compte de ce rapport qui doit appeler à des conversions personnelle, communautaire et pastorale. Nous pouvons participer au renouveau de l'Eglise, pour que cessent les abus, et que notre communauté trouve un nouveau souffle.

En espérant que ces éléments vous seront utiles

Bien fraternellement

Laure V., coordinatrice de l'aumônerie des collégiens et animatrice de la catéchèse

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article