Objectif Compostelle (11). Bénir...

Bénir.... Bénir le pain, bénir l'eau, bénir le Seigneur.... mais aussi bénir les pèlerins !

Quand on y pense, quel joli mot "bénir" ! La bénédiction, est l'action de bénir, par la parole ou par le geste. Le sens étymologique du mot, « le fait de dire du bien », indique déjà les deux sens qui lui sont habituellement connus : synonyme de louange et synonyme d'un bienfait accordé.

Le psaume 144 de la liturgie d'hier ( 18 octobre 2021) dit :

"Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce

et que tes fidèles te bénissent !"

Nous sommes donc appelés à louer Dieu, à le bénir car c'est bien lui le créateur de l'univers visible et invisible, lui qui nous a créé personnellement et qui nous aime, en tant qu'individu unique, lui qui nous connait au plus profond de nous-même. Le pèlerin au cours de son chemin a tout le temps de bénir Dieu. Cela procure joie et bonheur. Vraiment.

Par ailleurs, le pèlerin a l'occasion (le grand privilège devrais-je dire !) d'être béni. En effet, au cours des messes auxquelles il assiste sur le chemin de Compostelle les prêtres proposent aux pèlerins la fameuse "bénédiction du pèlerin". Pour l'avoir vécu, je trouve ce rituel beau et très émouvant. C'est un vrai bienfait (une bénédiction) qui est accordé au pèlerin.

Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous le texte de cette bénédiction tellement je le trouve beau. Le voici :

« Seigneur, notre Dieu : Toi, qui as invité ton Serviteur Abraham à sortir de la ville de Ur en le gardant dans tous ses pèlerinages et toi-même fus le guide du peuple hébraïque à travers le désert. Nous te demandons que tu daignes bénir tes enfants, qui, par amour de ton nom font le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle. Sois pour eux compagnon dans leur marche, guide à travers les carrefours, protecteur en leur chemin, ombre sous la chaleur, lumière dans l'obscurité, encouragement en leur fatigue, protecteur dans les dangers, soulagement en leurs découragements et fermeté dans leurs projets. Pour que sous ta protection ils arrivent sains et saufs à la fin de leur chemin et enrichis de grâces et vertus pour qu'ils reviennent chez eux pleins de saine et éternelle joie. Par Jésus Christ Notre Seigneur. Amen. »

Bruno P.

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article