Publié par Claire

Ce texte ci-dessous a été écrit le 13 août 2022, mais il est publié le jour de la fête de l’Assomption, ce 15 août 2022 où la communauté paroissiale a prié pour la famille d’Antony. Que la Vierge Marie, notre douce mère sur cette terre essuie les larmes de toutes les mamans qui ont perdu leurs enfants, aide-les à aller vers Jésus-Christ, ton Fils qui est la Résurrection et la Vie ! Amen. (Merci de visiter "Petite Marie, prie pour nous")

***********************

ANTONY n'aura vécu que 4 mois sur cette terre. Devant ton petit cercueil couvert de roses, à la cérémonie civile de tes obsèques, j’ai pensé que Dieu t'avait comme baptisé dans son amour, j’ai senti qu'il t'avait déjà accueilli en son Royaume. Je me suis demandée aussi quelle a été ta mission sur terre, toi qui as vécu si peu de temps avec nous ? Dans ma réflexion, j’ai été guidée par la liturgie de ces jours, moi qui viens aussi de célébrer la fête de ma sainte patronne : Claire. Je te partage ce que mon cœur et mon esprit ressentent.

Que Ste Jeanne-Françoise de Chantal dont la fête a eu  lieu ce 12 août, aide tes parents à traverser cette dure épreuve parce qu’elle-même, elle a aussi connu la perte de ses deux premiers enfants à leurs naissances.

Voilà l’évangile du  dimanche 14 août: « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère » (Lc 12,49-53).

Jésus, le fils de Dieu devenu homme, a ce désir au plus profond de son cœur d’allumer le feu de l’amour sur la terre.  Ce Jésus le Christ, à travers sa mort et sa résurrection, est devenu ce feu allumé, qui réchauffe et renouvelle, qui nous rend capable d’aimer et de servir l’homme, notre prochain, avec un amour vraiment divin. Mais pourquoi Jésus nous parle-t-il aussi de l’angoisse dans cet évangile ? Voilà ma réponse. Parce que ce feu pousse ceux qui ont reçu son baptême à témoigner dans l’urgence sur la vérité. Il pousse les chrétiens à aller annoncer l’Evangile à leur entourage. Le feu du Christ est capable de s’étendre sans faire les dégâts d’un incendie. Il crée des liens chaleureux avec un vif échange animé : un feu de vie et de paix. La paix de Jésus repose sur l’amour désintéressé et libre qui se donne gratuitement nous partage Mgr Francesco Follo, observateur permanent du Saint-Siège à l’Unesco.

Antony, je crois que ta brève vie aura été comme une flammèche du feu de l’amour pour nous encourager à nous aimer vraiment les uns les autres et  pour  le propager. Personnellement, je rends grâce à Dieu d'avoir pu assister à ton départ au ciel. Merci à toi, petit ange, qui a fait venir prier les gens le 11 août (le jour de la Ste Claire) à notre paroisse, à la fête de ma sainte patronne.

Alors, au cœur de Dieu, ANTONY, notre petit ange, prie maintenant pour nous, notamment en ce dimanche 14 août, que le feu d’amour du Christ enlève toute tristesse, toute angoisse du cœur de tes parents, de ta grande mère… de tous les membres de ta famille. Que le feu de Dieu installe la paix dans le cœur de tout homme ! Qu’il aide chaque être humain à découvrir le bonheur qui s'offre à chacun sur cette terre ! Amen.

Claire

Merci à l'auteur de cette photo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article