Une direction pour cette année 2014-2015

Une direction pour cette année 2014-2015

En ce temps de rentrée je vous propose de placer cette année dans la ligne des phrases du Pape François proposées dans ses homélies ou dans « La joie de l’Evangile ».

« Le seigneur veut que nous fassions partie d’une Eglise qui sait ouvrir les bras pour accueillir tout le monde, qui n’est pas la maison d’un petit nombre mais la maison de tous, ou tous peuvent être renouvelés, transformés, sanctifiés par son amour. »

Alors en avant pour que chacun trouve sa place : ceux qui sont appelés pour des fonctions de service, d’organisation de la communauté et ceux qui viendront voir ou faire un bout de chemin.

Nous avons besoin encore cette année de nous laisser interpeller : qu’est-ce que je pourrai bien faire ? Comment donner de son temps pour l’annonce de l’Evangile? Pour les autres? Comment vais-je mieux vivre le service dans les orientations données à DIACONIA ? Ce mot que je trouve compliqué mais qui me renvoie au voisin de palier, de la rue, du quartier, de mon travail, à mes connaissances. Nous avons parfois le sentiment que l’autre a besoin de nous et là nous agissons dans la confiance mais il y aussi et en même temps un autre chemin : quel est son désir ? Comment vais-je me rendre attentif à son désir ? Je reprends une phrase qui peut nous guider : « Un dialogue est beaucoup plus que la communication de la vérité. Il se réalise par le goût de parler et  par le bien concret qui se communique entre ceux qui s’aiment, au moyen de paroles. C’est un bien qui ne consiste pas en des choses mais dans les personnes elles-mêmes qui se donnent mutuellement dans le dialogue » (La joie de l’Evangile)

Voilà une direction pour cette année : qu’elle soit remplie de notre désir d’aimer Dieu et l’Eglise. Que les évènements que nous vivons porteurs d’inquiétudes ou d’espérances soient relus et portés dans la prière. Que nos mercis et nos demandes soient inspirés par la Parole de Dieu.

Avec ce conseil du pape François : « Il ne nous est pas demandé d’être immaculés, mais plutôt que nous soyons toujours en croissance, que nous vivions toujours dans le désir de progresser dans la voie de l’Evangile et que nous ne baissions pas les bras ».

 

Père Jean-François BRIGNOL

Espace 85 - Septembre 2014

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article