2021 : Que sera cette année ?

(Espace 85 - Janvier 2021)

« Que sera cet enfant ? » Lc 1,66 C’est la question qui est posée par l’entourage au moment de la naissance de Jean-Baptiste. « Que sera cette année ? » C’est la question que tout le monde se pose, espérant que le virus Covid ne sera pas le personnage numéro un comme en 2020. « La main du Seigneur est sur lui » Lc 1,66 La réponse au sujet du devenir de Jean-Baptiste n’est pas donnée, il faudra attendre qu’il grandisse et s’affermisse pour connaître sa destinée de prophète et de précurseur, et aussi de martyr. Sa vie, complètement orientée vers Jésus qu’il désignera comme « l’Agneau de Dieu » était imprévisible, mais elle sera bien sous le signe de l’amour et de l’amitié, lui qui se dit « l’ami de l’époux » : « Telle est ma joie et elle est complète » Jn 3,29 « Que sera cette année ? » Nous redoutons une réponse où le virus revienne à la charge, et de façon renforcée, qui plus est. « La main du Seigneur est sur nous », c’est ce dont il faut se convaincre. L’année sera sous le signe de l’amour, de l’amitié, de la consolation. L’année ne sera pas subie, elle sera vécue à partir de nos ressources personnelles et spirituelles. A partir de notre solidarité, notre fraternité, notre communion. Notre pape François déclare cette année sous la protection de St Joseph. St Joseph est l’homme des songes, comme son lointain ancêtre, le fils de Jacob. Le patriarche Joseph savait interpréter les songes, en particulier ceux du Pharaon, ce qui lui avait valu d’être nommé intendant d’Egypte. Joseph, l’époux de Marie, est guidé par des songes dans son sommeil, qui lui font faire les meilleurs choix. Choix de prendre chez lui Marie et l’enfant qui va naître, conçu du Saint-Esprit. Choix de s’exiler avec sa famille en Egypte pour fuir la cruauté d’Hérode. Choix de revenir d’exil et de s’installer à Nazareth où il sera charpentier et pourra subvenir aux besoins de sa (sainte) famille dans la discrétion, et participer avec Marie à l’éducation de Jésus. Cette réalité de Jésus petit enfant nous ramène à d’autres réalités d’aujourd’hui, en particulier la migration forcée. Cette année connaîtra sûrement d’autres drames de l’exil liés à des raisons politiques, économiques, climatiques. Là aussi la solidarité doit jouer pour accueillir, entourer les familles que Jésus petit enfant est venu rejoindre dans sa pauvreté. Il y a aussi les drames de la perte d’un emploi ou la difficulté d’en trouver un. « Que sera cette année ? » devient : « Que vais-je vivre cette année ? » Jésus nous appelle à le suivre et il nous attend. Il nous attend sur nos lieux de travail ou d’étude. Sur nos lieux d’engagement et de partage. « La main du Seigneur est sur nous » : N’oublions pas cette protection et cette force qui nous est donnée. N’oublions pas notre rôle de prophètes pour annoncer l’Emmanuel : « Dieu avec nous ». Très bonne année 2021 !

J-Christophe Cabanis

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Claude Bambele 01/01/2021 22:40

Meilleurs voeux de bonne santé, de paix et de bonheur pastoral au père Jean Christophe pour ses beaux écrits, homélies qui me ravitaillent en pastorale. Puisse le Seigneur lui accorder une longue vie et sagesse. Que la Vierge Marie l'accompagne tout au long de cette nouvelle année. P. Jean-Claude Bambele, paroisse saint Martin d'Arlon, Belgique