Semaine sainte à Colomiers - Editorial de l'Espace 85, avril 2022

(Espace 85, avril 2022)

En ce mois d’Avril qui est aussi celui des deux tours de l’élection présidentielle, celui de l’incertitude et de la peur avec la guerre en Ukraine, celui du début du printemps où les arbres en fleurs nous rappellent combien la Création est promesse de vie, celui des vacances après la semaine pascale, comment allons-nous vivre la semaine sainte ?

Les Rameaux : Jésus est acclamé à son entrée à Jérusalem, monté sur un modeste ânon. Les enfants de l’aumônerie animeront la messe du samedi soir. Le dimanche, les anciens combattants rendront hommage aux disparus de toutes les guerres, les enfants de l’éveil à la foi agiteront aussi leurs rameaux et les enfants du catéchisme célèbreront l’évènement l’après-midi autour puis dans l’église.

Mardi saint : Jésus annonce à Pierre qu’il va le renier. Nous aurons l’occasion de recevoir le sacrement du pardon pour toutes nos lâchetés.

Jeudi saint : Jésus a lavé les pieds de ses apôtres. Et rompt le pain, partage la coupe : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang… » Nous voulons participer à une Eglise où nous soyons au service les uns des autres, mais aussi au service d’un monde de paix, fraternel. La démarche synodale entreprise depuis plusieurs mois sera remontée ce jour-là de façon symbolique. Puis Jésus va prier à Gethsémani avec ses disciples, accablé par l’angoisse. Nous nous associerons à sa prière en veillant quelque temps avec lui.

Vendredi saint : Jésus est arrêté, il refuse d’être défendu par le glaive. Jésus s’oppose à toute violence. Il va subir des interrogatoires dégradants, une parodie de procès devant le Sanhédrin, devant Pilate. Jésus est flagellé, la foule se déchaîne contre lui et il est condamné à mort. Nous pourrons vivre le chemin de croix et l’office de la croix en priant pour toutes les souffrances d’aujourd’hui auxquelles Jésus s’associe. Nous pensons à tous les malades, à ceux qui sont seuls et désemparés, Jésus tombe pour la première fois. Nous songeons aux victimes des guerres ou du réchauffement climatique, à tous les réfugiés, Jésus tombe pour la deuxième fois. N’oublions pas toutes les victimes d’abus divers, Jésus tombe pour la troisième fois. Lorsque Jésus sera crucifié, il aura encore des paroles d’amour pour sa mère, pour Jean le disciple bien-aimé, pour le « bon larron », et le centurion exprimera sa foi au moment de la mort de Jésus : « Cet homme était Fils de Dieu ». Faisons le plein d’amour et de foi au pied de la croix, au pied d’un Dieu qui se donne.

Pâques : Eva, Hawa-Eve, Yann, Lilian, Aïdan, Axel, Agathe, Izia, vont être baptisés à la veillée ou le jour de Pâques. D’autres suivront dans le temps pascal. Nous allons tous renaître à la suite de Jésus ressuscité qui n’est plus au tombeau mais nous donne rendez-vous en Galilée pour ensuite aller encore plus loin pour être ses témoins. Nous sommes attendus.

Notre monde est en souffrance mais la vie et l’amour l’emportent sur la violence et la mort. Christ est vraiment ressuscité !

Bonne semaine sainte et fête de Pâques                     

                                               J-Christophe Cabanis

Merci à l'auteur de cette image

 

Espace 85, avril 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article