Le froid de l’hiver - Edito du bulletin paroissial; février 2022

(Espace85, février 2022)

Le mois de Janvier est particulièrement froid. Est-ce pour cela que la Covid se propage autant ? Il y a moins de grippes que les autres années mais le variant omicron règne et perturbe beaucoup les différents fonctionnements. Pensons aux écoles et à l’organisation des familles par rapport au travail. La vague est tenace et le ton se durcit entre les pro et les anti vaccin. Dans les hôpitaux, les établissements de santé, la tension est toujours aussi forte au bout de longs mois et même d’années de crise sanitaire. Sans rapport avec cette crise, il se trouve qu’il y a aussi un problème de ramassage des ordures dans la métropole. Les poubelles s’amoncellent, sûrement à cause d’une discussion autour de l'organisation de la collecte des déchets. Souhaitons enfin une issue, cela n’arrange en rien la situation sanitaire, même si le froid freine la dégradation des déchets…

La paroisse est solidaire et les paroissiens souffrent aussi de ces différentes crises. Mais ils ne restent pas figés par le froid. Les groupes de synode s’activent. Il y en a encore qui naissent, autour de tous les sujets proposés : L’écoute ; Prendre la parole ; Le dialogue dans l’Église et la société ; L’œcuménisme ; Autorité et participation, … Ces groupes permettent de mieux se connaître et de creuser ces sujets pour faire des remontées qui seront, nous l’espérons, constructives. Notre Église a besoin de se réformer pour être toujours plus présente aux défis que pose notre siècle de tous les dangers (à commencer par le danger du changement climatique, ou celui du "tout écran", le danger de l’éclatement des familles…).

La soirée chez les soeurs et frères évangéliques

La soirée chez nos frères et sœurs évangéliques au cours de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens a été un bon moment de partage.

Dans ce qui réchauffe, il y a des demandes de baptêmes qui arrivent, de tous les âges, de tous les milieux et les situations. Une famille demande le baptême de ses cinq enfants ! Les enfants du Voyage avancent aussi dans leur découverte de Jésus avant le grand jour et les adultes se préparent pour la veillée pascale. Pascale a pris de l’avance (lire son témoignage).

Le relais se passe très bien le dimanche pour la prière en famille. Là aussi, les familles dans toutes les situations se présentent. Avec enfants à la maison ou sans enfants car déjà partis du nid. Des personnes célibataires font signe à leurs voisins pour prier en famille élargie. Et les intentions ne manquent pas pour prier pour toute la famille humaine.

Prier en famille avec les personnes célibataires

 

Echanger le sac de prière entre les familles

 

L’hiver n’est pas fini. Continuons à nous réchauffer les uns les autres par la fraternité, par notre foi entretenue par la flamme de l’Esprit. Continuons à transmettre cette chaleur humaine autour de nous, elle qui ne met pas en danger notre planète. Et soyons prêts à accueillir chaleureusement notre nouvel archevêque, Mgr de Kérimel, qui arrive alors que l’Église de France traverse un hiver pas seulement saisonnier...

                                                J-Christophe Cabanis

Espace85 - Février 2022

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article