Exhortation "La Joie de l'Amour" du Pape François

Pour moi je qualifierai ce document du pape à la suite du Synode sur la famille de message de respect et d’encouragement pour le 21e siècle ; on aurait pu attendre des lois et des règles, devant tant de situations auxquelles nous sommes confrontés ; le pape a choisi de proposer un message d’Amour pour tous et de laisser les pasteurs des églises diocésaines prendre des décisions.

Je soulignerai trois « exhortations » qui peuvent  être méditées pour notre temps :

  • Le pape FRANÇOIS se garde de proposer un stéréotype de la famille idéale, et va même jusqu’a s’inquiéter des illusions sur un amour idyllique et parfait, privé de toute stimulation pour grandir, privilégiant un amour artisanal patiemment construit par les époux, y compris dans les difficultés du quotidien. Il évite donc de proposer un idéal trop écrasant : « L’analogie entre le couple mari-femme et celui Christ-Église est une analogie imparfaite » tout en soulignant qu’aucune famille n’est une réalité céleste et ni constituée une fois pour toutes.
  • Par rapport à l’accès aux sacrements, le Pape insiste d’une manière générale sur l’accompagnement au cas par cas, en ne lésinant pas sur le vocabulaire : « Il est mesquin de se limiter seulement à considérer si l’agir d’une personne répond ou non à une norme générale, car cela ne suffit pas pour discerner et assurer une pleine fidélité à Dieu dans l’existence concrète d’un être humain. »
  • Pour les divorcés remariés qui était l’objet de vifs débats dans les médias et l’opinion, leur accueil dans l’Église ne fait l’objet d’aucune révolution juridique et doctrinale : pour autant beaucoup s’accordent pour reconnaître à l’Exhortation une grande nouveauté ; « L’encouragement officiel au discernement dans chaque situation » cela se faisait déjà dit le théologien Bernard Sesboué, mais en ordre dispersé et sans aucun engagement du magistère qui se contentait de rappeler la Loi. « Accueil, accompagnement, dialogue, discernement au cas par cas, pédagogie divine, ouverture, miséricorde inconditionnelle et gratuite, ces mots qui émaillent l’Exhortation permettent d’espérer qu’un chemin vers une pleine intégration, pouvant aller jusqu‘aux sacrements, qui s’ouvrent aux divorcés-remariés qui en feront la demande » dit Nathalie Mignonat, (accompagnatrice de couples de divorcés remariés et qui est intervenue avec son mari au Synode.)

Il y a beaucoup plus que ces quelques phrases commentées dans l’Exhortation et nous sommes invités à connaître ce document, à alimenter notre réflexion par des partages et à vivre en Église cette joie de l’Amour. Pour notre paroisse l’équipe pastorale propose de faire du dimanche 29 Mai un temps fort autour de la célébration d’anniversaires de mariages, pour nous réjouir de ce qui a été vécu, et pour donner la Parole à tous ceux qui veulent réaliser dans leur vie un témoignage d’amour dans la fidélité à l’Évangile.

Edito du Bulletin paroissial Mai 2016 - Père J.F BRIGNOL (à partir des commentaires de théologiens)  Éditions Parole et Silence (en librairie)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article