Bonne fête de Ste-Bernadette à vous, les ami(e)s

Nous nous connaissons depuis plus de 25 ans. Elle est catholique, et moi, protestante. Qu’importe, nous croyons toutes les deux en Dieu et en son fils Jésus-Christ.

Elle va très souvent à Lourdes (moi, une seule fois, il y a très longtemps et en touriste).

Elle aime Ste-Bernadette, elle m’en parle souvent. Aujourd’hui, 18 février, c’est la fête de Ste-Bernadette. Quelle belle occasion de participer avec elle à cette fête. Nous nous sommes retrouvées à St-Jérôme pour la messe de midi. Après un bon repas dans un restaurant de Colomiers, nous avons décidé de mettre à profit notre après-midi : ballade dans certains quartiers de Colomiers, halte chez Bruno, un de ses amis que je connais, malheureusement absent, et fin du parcours, la petite église Ste-Bernadette.

Je l’ai trouvée plus belle que d’habitude. Ah la nouveauté : la décoration de l’autel, en ce jour de fête de sa sainte patronne, par un énorme bouquet de fleurs naturelles toutes fraîches dans une composition florale de main de maître.

Tout simplement bravo à ce couple bénévole, qui par amour, participe à l’embellissement de l’église Ste-Bernadette, et, que j’ai eu la chance de rencontrer.

Ensemble, nous avons alors terminé ce jour de Ste Bernadette par la prière sous le toit de l’église qui porte son nom.

 

Prière de sainte Bernadette à Jésus *

« Ô Jésus donnez-moi je vous prie le pain de l’humilité,
le pain d’obéissance, le pain de charité,
le pain de force pour rompre ma volonté et la fondre à la vôtre…
le pain de patience pour supporter les peines que mon cœur souffre …
le pain de ne voir que vous seul en tout et toujours »

 

Une amie protestante

(*) Prière du 18 février de Sainte Bernadette ( Fête ) « Prière d’une pauvre mendiante à Jésus »  extraite du Carnet des notes intimes de Sainte Bernadette Soubirous (1844-1879), Témoin des dix-huit Apparitions Mariales à la Grotte de Massabielle entre le 11 février et le 16 juillet 1858.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article