Jeudi 3 décembre 2020 - Première semaine de l'Avent

(Méthode)

Merci à l'auteur de cette image

Première semaine de l'Avent : piste possible. ’’Pour ne plus être endormi, Jésus nous appelle à Le suivre, et à louer Dieu comme Lui. Alors nous comprendrons sa compassion pour les hommes. Et parce qu’Il est notre appui, dans la foi, nous accueillerons ce don de la compassion qui est la clé du royaume de Dieu.’’

Jeudi 3 décembre 2020

Isaïe 26,1-6  « Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. »

En ce jour-là, ce cantique sera chanté dans le pays de Juda : Nous avons une ville forte ! Le Seigneur a mis pour sauvegarde muraille et avant-mur. Ouvrez les portes ! Elle entrera, la nation juste, qui se garde fidèle. Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi. Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel. Il a rabaissé ceux qui siégeaient dans les hauteurs, il a humilié la cité inaccessible, l’a humiliée jusqu’à terre, et lui a fait mordre la poussière. Elle sera foulée aux pieds, sous le pied des pauvres, les pas des faibles.

– Parole du Seigneur.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 7,21-27 « La maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. »

En ce temps-là,  Jésus disait à ses disciples : « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique  est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

****************

ce sont les dernières paroles du ’’ discours sur la montagne ’’.

Je peux, en méditant ces deux textes, réfléchir sur quoi, sur qui repose la sécurité de ma maison, de ma vie. Et je fais silence. Je contemple ce désir de Jésus qui veut que je sois en sécurité et en paix. Je peux demander à l’Esprit Saint d’ouvrir mon cœur, mon être aux règles de vie du Royaume de Dieu.

* En cas de besoin d'être guidé ou d'échanger les idées concernant la prière, veuillez envoyer un message à P.& F.L ou aux coordonnées de nos prêtres 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article