A l'occasion de la journée mondiale des malades - Anne-Marie D.

Suite au décès de mon mari, j’ai vécu plongée dans une immense et longue peine. Je me suis beaucoup fragilisée et le chagrin a ainsi fait le lit à un cancer. Si la maladie a été discrète, la lourdeur des traitements était bien différente. Le plus éprouvant étant la période des chimiothérapies. Je me suis sentie démolie, perdue, seule et tellement vulnérable. A ces moments-là je ne pensais même plus à prier. Auparavant j’avais confié cette « mission » à certaines personnes de la paroisse. J’étais portée, c’est une force inestimable. Le reste du temps j’avais recours à elle.
 
Un jour,  le Père Pierre (curé de ma paroisse à cette époque) m’a proposé le sacrement des malades. J’avoue ne pas y avoir pensé. Je ne voulais pas donner uniquement un accord de principe, alors j’ai réservé ma réponse. Je connais ce sacrement, cependant j’avais curieusement gardé enfoui au plus profond de moi des souvenirs d’enfant où étaient associés Extrême onction et sacrement des mourants. J’ai réfléchi de tout mon cœur, me suis préparée et l’ai demandé : c’est une grâce, une force incroyable, j’ai reçu la vie en abondance, elle ruisselait en moi, j’étais débordante d’une joie pure et parfaite, mon cœur était en fête, j’aurais voulu danser !
 
Avec ce corps malmené, marqué par la maladie et les traitements, je ne me suis jamais sentie aussi vivante. Ce que j’ai reçu ce jour-là, c’est bien le sacrement des vivants.
Depuis j’ai revu mes priorités, modifié mon mode de vie, prie pour tous les malades et… savoure la vie, avec juste une certaine appréhension à l’occasion des examens de contrôle. J’ai acquis la certitude de l’Amour absolu et inconditionnel de Dieu. J’ai confiance en lui, même si malgré tout, je blesse plus souvent que je ne le voudrais cet immense Amour du Tout Autre.
 
Merci à Toi, mon Dieu, merci à tous ceux qui m’ont aidée de quelque façon que ce soit. Merci à vous tous de partager cette  période de ma vie.
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cardinal Barbarin 11/09/2014 14:27

Ton histoire est émouvante. En tout cas, on prie pour que ça aille toujours mieux de ton côté.

MERLE 08/03/2014 19:35

Je suis émerveillée par l'article d'Anne-Marie. J'aimerais bien la connaitre. Merci.

Claire pour Paroisse de Colomiers 11/03/2014 21:47

Bonsoir,
Un grand merci pour votre message. Habitez-vous dans la région toulousaine ? Si vous souhaitez vraiment rencontrer Anne-Marie, vous pouvez nous envoyez vos coordonnées postales et votre numéro de téléphone à cette adresse : paroisse.colomiers@gmail.com