Le temps pascal

La fête de Pâques, sommet de l’année liturgique, inaugure le temps pascal. Selon la tradition de l’Eglise, les cinquante jours à partir du dimanche de la Résurrection jusqu’au dimanche de Pentecôte sont célébrés dans la joie comme un jour de fête unique, « un grand dimanche » (Saint Athanase). Première caractéristique du Temps pascal, la joie se manifeste par le retour triomphal de l’alléluia et la couleur blanche des ornements. Dans le chœur, le cierge pascal est signe de la victoire du Christ ressuscité. Le Temps pascal se déploie durant huit dimanches, c’est donc une octave de dimanches, « une semaine des semaines », selon saint Basile. Il est habité par une réelle dynamique. Le mystère pascal se déploie depuis l’événement du tombeau trouvé vide, révélé à une poignée de témoins, jusqu’au don de l’Esprit le jour de la Pentecôte, devant la foule à Jérusalem. L’Ascension est à la charnière entre le temps des manifestions du Ressuscité à ses disciples et le temps où le Christ se rend présent d’une autre manière à son Eglise.

A vin nouveau, outre neuves ! La liturgie de la Parole se renouvelle. La 1ère lecture, d’ordinaire empruntée à l’Ancien Testament, est tirée des Actes des Apôtres. Les témoins oculaires de Jésus ressuscité « passent le témoin » de la foi aux premières communautés chrétiennes. La 2e lecture fait entendre la première épître de saint Jean, magnifique méditation sur l’amour. Quant à l’évangile, il présente d’abord les témoins du Ressuscité (2e et 3e dimanches), puis les fruits de la résurrection (5e, 6e et 7e dimanches) à travers le grand discours du Jeudi saint, « à l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père ». D’un point de vue chronologique, il s’agit d’une date antérieure au jour de Pâques, mais la résurrection jette une lumière nouvelle sur les derniers enseignements, si denses, du Fils bien-aimé. Guidé par l’Esprit, l’Eglise célèbre dans la joie la victoire de son Seigneur, promesse de vie et de salut pour toute humanité.

AELF, 2014. Le temps pascal : in Missel des dimanches 2015, nouvelle traduction liturgique. Editions du Cerf, Paris, p. 309


Crédit Photo : C. Prouvost

Source de l'image http://www.liturgiecatholique.fr/local/cache-vignettes/L470xH319/Schemas_de_Paques_a_Pentecote-3-def60.jpg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article