Publié par Phuong-Tuân et Une pèlerine

Comme tous les ans, j'ai participé à la journée de pèlerinage diocésain. Cette fois-ci, père Jean-Christophe était avec nous toute la journée. Le matin, dans le car, il nous a fait prier le chapelet : mystère joyeux : les noces de Cana ; mystère douloureux : la passion du christ ; mystère lumineux.
Dès l'arrivée à Lourdes, malgré le ciel bien gris, mon cœur est bien chaud, rempli de joie face aux retrouvailles des paroissiens : tous se réunissaient autour de leur pasteur. Pour moi, Lourdes reste comme avant, elle attend toujours ses pèlerins. 
Le programme de la journée s’est commencé par la conférence de l'archevêque Kerimel. Puis, la procession des malades et l'angélus. À midi avant de déjeuner, avec le père Jean-Christophe, nous avons fait la queue pour entrer dans la grotte. Au pied de la Vierge, nous lui avons confié tous nos problèmes rencontrés dans nos vies.
La grisaille du temps nous menaçait, mais nous avons décidé de déjeuner à l’extérieur. Un petit coin à côté du centre d’information où se trouvent les bancs, est devenu le lieu de « notre restaurant » du midi. Les tomates-cerises du jardin de Maguy, les petits gâteaux d’Alberte nous ont rendus heureux.
Merci Maria pour cette photo

Au début de l'après-midi, le temps de pause et les confessions individuelles, certains d'entre nous sont allés prier devant la grotte, d'autres sont allés acheter les cadeaux pour leurs proches, et quelques-uns discrètement ont fait la sieste dans les églises.

À 14h30, la grande messe célébrée par notre archevêque à l’église Ste-Bernadette.
La journée s’est terminée par la procession eucharistique : depuis le podium jusqu'à la basilique St Pie X.
Au retour du car, tout le monde était fatigué, mais il ne manquait pas de l'humour, tous les visages étaient remplis de joie.
Merci au Seigneur pour la Journée du "retour à la source" après le temps de pause imposé par le COVID.

Phuong-Tuân

Il restait des places.
Merci Maria pour cette photo
Le 26 août, un bus nous amenait à Lourdes pour vivre une journée avec le pèlerinage diocésain. Nous étions attendus pour la conférence (*) de l’évêque. Lourdes reprend ses habitudes et nous nous redécouvrons, ou découvrons ce temps fort.
Je suis heureuse d’être venue seule car cela m’a ouvert à l’autre. Et ma voisine de l’attente du bus a été mon accompagnatrice de la journée. Nous avons marché ensemble, écouté ensemble et partagé notre foi, cette vie intérieure. Le diapason a été "Marie".
Être dans l’église Ste Bernadette, chanter Marie, avec le défilé des prêtres de notre diocèse est une chose qui vous touche. Le cortège vu des derniers gradins était comme une vision d’un drone. Quelle majesté ! On sentait qu’on était ensemble, pour former un seul corps, en communion les uns les autres. Ce qui était beau, c’est que le sacrement de réconciliation pouvait être donné et reçu avant cette grande messe : être lavé des péchés pour recevoir le corps du Christ. Une renaissance, un nouveau départ nous était offert.
A la procession eucharistique, nous suivons le St Sacrement, en pensant que cette marche était une offrande de notre personne à celui que l’on prie à Colomiers. Le père Cabanis, lui, avait choisi d’être avec le chauffeur de bus, dans cette fin d’après-midi, afin de faciliter le lieu de rendez-vous pour que nous ne marchions pas dans la boue. Il avait choisi la place de "serviteur" et nous, d’"adorateurs".
"Il restait des places" dans le bus, mais ma joie a été d’être là et de vivre de façon extraordinaire, cette journée.
Phrases recopiées lors de la conférence de l’évêque :
  • Quand on s’ouvre aux autres, on découvre l’enthousiasme.
  • Chaque chrétien qui se sanctifie construit l’Église.
  • La foi n’est pas un acquis. C’est une relation vivante à Jésus.
  • Tout ce qu’on peut dire de la Vierge Marie, on peut le dire de l’Église.
  • Soyons missionnaire c’est à dire "porter" Jésus à sa voisine.
Il faut être centré sur Dieu et les autres. Le cœur pur ne se regarde pas.                          
Une pèlerine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci pour ces articles sjr le pèlerinage à Lourdes. Beaux témoignages. Merci d'aboir prié pour notre belle communauté paroissiale.
Répondre