Au seuil de l’année jubilaire sur la Miséricorde de Dieu dans la douce lumière de Bethléem

Ce samedi soir, nous avons célébré une belle messe à  Ste-Bernadette. Elle était animée par  le Groupe de Colomiers « Scouts et de Guides de France ». Au seuil de l’Année Sainte sur la Miséricorde de Dieu, notre  curé nous a parlé de la « corde du salut ». La corde et les nœuds, les scouts connaissent bien… Alors, à quoi sert une corde, en général ? Un  scout nous a fait savoir que la corde sert à attacher les objets. Alors que la « corde », dans le mot Miséricorde, en latin, signifie le cœur de Dieu. Pourtant, en jouant sur les mots, on peut comprendre que la corde de la miséricorde c’est ce, que Dieu jette dans la « fosse » de la misère humaine pour pouvoir ramener à Lui ses créatures  si chères. Alors cette corde du Salut, c’est quoi, c’est qui ? C’est Jésus-Christ. Il est là, présent en chaque eucharistie. Il est parmi nous, le plus pauvre des pauvres dont nous allons célébrer l’anniversaire de sa naissance dans quelques jours.

Que pouvons-nous nous souhaiter aux premiers jours de cette Année Sainte ?

Que la lumière de Bethléem amène nos pas sur les chemins de réconciliation
avec Dieu et avec nos frères,
qu’elle nous fasse découvrir  les manières de lâcher prise sur nos misères
afin de pouvoir saisir la corde du Salut,
autrement dit pour rencontrer le Christ,
pour aller vers la périphérie dont le pape François parle si souvent.
Bonne ouverture de l’Année jubilaire dans le cœur de chacun !

Paroisse de Colomiers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article