Un weekend à la maison Mère - Marie Saint-Frai, à Tarbes - Ludovic B.

La maison présente bien, les sols sont beaux et les peintures des bâtiments sont fraîches. Les couloirs sont larges et les salles à manger sont spacieuses. 200 résidents sont accueillis à Tarbes sur 3 niveaux, avec un niveau accueillant exclusivement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Nous sommes réunis pour 48 heures, et le programme annoncé par Sr Martine le vendredi soir est dense : diaporamas, formation sur la vieillesse, la maladie d'Alzheimer, le bénévolat, le fonctionnement des maisons, la situation politique et économique du Proche-Orient, les repas, la messe, les offices et enfin les mises en situation auprès des résidents lors des repas.

Nous ne sommes pas des aides soignants, nous allons les seconder dans des tâches qui n'engendreront pas de situation délicate que nous ne pourrions pas gérer.

Pour ces repas, nous aidons donc à mettre la table, nous accueillons les résidents en leurs proposant du gel hydroalcoolique, nous poussons les personnes en fauteuil, nous faisons le service à l'assiette en fonction des régimes, nous sourions : très important le sourire. Nous servons des personnes et non des je ne sais quoi. L'important, c'est la relation que nous établissons. Certains résidents sont souriants, d'autre renfrognés, d'autres indifférents, d'autres pas agréables, d'autres râleurs... Chacun a droit à un service et une attention de tous les instants.

A suivre...

Ludovic B.

Première étape du cheminement sous l'action de l'Esprit

L'Esprit a agi

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article