Mardi 8 décembre - Luc 1, 26-38, Fête de l’Immaculée Conception - 2e semaine de l'Avent 2020

(Méthode)

2e semaine de l'Avent : piste possible. « Consolez mon peuple ! » demande Dieu. Pour cela, il nous faut prendre ce nouveau chemin ; accepter le pardon donné par notre Père ; accueillir Marie dans notre vie ; contempler Jésus, doux et humble de cœur ; nous accepter tels que nous sommes ; retrouver le chemin de l’Alliance en louant Dieu avec les psaumes. 

Mardi 8 décembre. Fête de l’Immaculée Conception.

Luc 1,26-38 : récit de l’annonciation.
 
En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »
L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.
Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.
Car rien n'est impossible à Dieu. » 
Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
*******************************

« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu ».

Je m’imagine chez la vierge Marie qui me fait la confidence de cette visite de l’ange et me dit les paroles qui lui ont été dites. Il faut qu’elle m’aime pour me confier ce moment si décisif pour sa vie et la mienne, puisque son oui nous ouvre à l’accueil de Jésus, notre sauveur. Je m’imagine présent à ce moment de la visitation et je bénis le Seigneur pour ce qu’il nous donne par Marie. Je contemple en silence le don de Dieu.

* En cas de besoin d'être guidé ou d'échanger les idées concernant la prière, veuillez envoyer un message à P.& F.L ou aux coordonnées de nos prêtres  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article