La nuit de Noël - 2020

(Espace 85, décembre 2020)

La nuit, elle est bien là. L’année 2020 aura été bien sombre, en particulier à cause de ce virus malvenu qui a provoqué, provoque encore des décès, des dérèglements économiques mais aussi des dérèglements dans nos têtes avec la succession de confinements, la privation de relations ou de déplacements. Les pays européens sont très touchés, et d’autres à travers le monde le sont encore plus, surtout les pays en guerre (Syrie, Afghanistan, Libye, Arménie, Ethiopie, Yémen, … la liste est longue).

"Peuples qui marchez dans la longue nuit, le jour va bientôt se lever". C’est un chant que nous aimons chanter durant le temps de l’Avent, inspiré du prophète Isaïe (Is 9,1). L’Avent qui prépare Noël. Jésus est né au milieu de la nuit, au début de l’hiver, lorsque les jours commencent à se rallonger. Les bergers sont enveloppés de lumière lorsque l’Ange du Seigneur leur apparait et leur annonce la naissance du Sauveur et le lieu, dans une mangeoire. "Le Verbe était la vraie lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde" dit St Jean dans le Prologue de son évangile. Notre monde est dans la nuit à cause aussi de la surconsommation et du réchauffement climatique. L’ampoule de notre monde a trop chauffé !

Jean-Baptiste est là, en ce temps de l’Avent, pour nous préparer à la venue de Jésus. "Que devons-nous faire ?" lui demandent les foules. Jean-Baptiste va leur parler de partage et de conversion. La conversion, c’est se tourner vers Celui qui vient vers nous, qui enlève le péché du monde. Celui qui est la lumière pour effacer nos zones d’ombre. Oui, Jésus est venu apporter le salut et la nouveauté, mais la nouveauté, elle est avant tout intérieure. C’est le renouvellement intérieur de notre cœur qui compte. La situation du monde nous dépasse et personne ne sait quand la nuit finira. Mais chacun(e) peut accueillir la lumière de l’amour de Dieu au plus profond de soi. Et ce sont ces lumières des cœurs qui peuvent éclairer le monde.

Le virus est combattu par les chercheurs et le corps médical, et nous espérons qu’un vaccin aidera à nous en prémunir. Mais il y a d’autres virus qu’il faut combattre. Celui de l’individualisme, du repli sur soi, de la surconsommation. Il y a d’autres nuits qui peuvent s’abattre sur nous si on oublie la fraternité avec les hommes et avec toute la Création. Soyons des chercheurs de lumière et vivons en enfants de lumière, nous dont la foi est lumineuse. St Jean nous aide dans cette mission en insistant sur l’amour : "Celui qui aime son frère demeure dans la lumière et il n’y a en lui aucune occasion de chute" 1 Jn 2,10.

Jésus est venu nous apprendre à aimer. En partageant notre vie, en particulier celle des plus pauvres, en faisant du bien, en éclairant par son enseignement, en donnant sa vie. "Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie". Jn 8,12. Merci au Seigneur pour cette promesse, à ce beau cadeau de Noël qui est sa venue dans le monde, Prince de la paix.

Bon Avent, et bonne fête de Noël.

J-Christophe Cabanis

Merci à l'auteur de cette image

 

Espace85 décembre 2020

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article