Jour d'ordination, jour de joie pour la famille diocésaine

L’homélie de Mgr Le Gall

Jean Arfeux et Arnaud Franc sont ordonnés prêtres par Mgr Le Gall le 29 juin 2014 à 15h dans la Cathédrale Saint Étienne à Toulouse. Appelés tous les deux au ministère sacerdotal pour le diocèse de Toulouse, ils nous présentent chacun leur parcours.
 
Jean Arfeux : « Un prêtre, pour moi, c’est quelqu’un qui fait, à la suite du Christ, le pont entre les hommes et Dieu. Un homme qui, par le Christ, nourrit la faim des autres hommes »
Jean Arfeux a 34 ans, né à Toulouse, il a grandi à Verfeil dans une famille chrétienne.
« J’étais jeune quand j’ai reçu l’appel au sacerdoce. Il est resté en moi un peu comme une idée qui, après être entrée dans ma tête, n’en n’est plus jamais vraiment sortie. Je suis arrivé au séminaire Saint Cyprien à 28 ans avec l’intention plutôt claire de vouloir servir le diocèse de Toulouse comme prêtre.
J’y ai vécu mes deux premières années de formation, avant d’être envoyé trois années au séminaire français de Rome pour faire ma théologie. L’intelligence de la foi ou la recherche de la vérité a une place importante dans ma vocation.
Je suis ensuite rentré dans le diocèse de Toulouse pour y exercer mon ministère diaconal. Je m’occupe plus particulièrement des jeunes dans les trois doyennés de Saint Gaudens, Montréjeau, Salies du Salat. Je découvre combien une présence fidèle et gratuite auprès d’eux est importante pour établir un climat de confiance. Dans ce climat (en jouant avec eux, par exemple), ils peuvent se confier, et nous pouvons progresser ensemble dans nos vies spirituelles ».
 

Une veillée de prière pour Jean Arfeux est organisée le samedi 28 juin à partir de 20h30 à la Collégiale Saint Pierre de Saint Gaudens.

Il célébrera ses premières messes à l’église Sain Sernin Desrais (Verfeil) le lundi 30 à 11h00 et le mardi 1 er juillet à la Collégiale Saint Pierre de Saint Gaudens à 11h00.

 
Pour Arnaud Franc, devenir prêtre c’est être un pauvre serviteur de la Joie de l’Évangile, par l’écoute, la prière, les sacrements, c’est à la fois être à la porte du cœur de Dieu et de l’être humain afin que l’Un et l’autre se rencontrent...

Arnaud Franc a 29 ans, il est issu d’une famille chrétienne de Portet-sur-Garonne.

« J’ai été, pendant longtemps, servant d’autel aux côtés de mon curé qui m’a beaucoup marqué et avec lequel s’est tissée une belle relation fraternelle.
Après ma confirmation, je suis allé à Taizé. Saint Jean-Paul II avait dit : "On passe à Taizé comme on passe près d’une source." J’étais présent quand Frère Roger a été assassiné en 2005. Le lendemain, dans mon groupe de partage, on s’est tous dit : "Frère Roger a donné sa vie à Dieu et pour les autres, ...et nous, qu’allons-nous faire de notre vie ?".
L’année suivante, je suis retourné à Taizé comme volontaire. Puis les frères m’ont envoyé à Genève pour préparer la rencontre européenne et l’accueil de 40 000 jeunes Européens, une expérience d’Église magnifique et inoubliable !
De retour à Toulouse, j’ai voulu continuer ce  que j’avais commencé à mieux approfondir à Taizé. Je suis alors rentré au séminaire pour discerner. C’est là que, pendant six ans, cette vocation a pu vraiment bien mûrir ».
 
Une veillée de prière pour Arnaud Franc aura lieu samedi 28 juin à 20h30 à la cathédrale de Rieux-Volvestre.
Il célèbrera sa première messe à Saint Martin de Portet le lundi 30 à 18h.
 

Propos recueilli par Xavier Faivre
http://toulouse.catholique.fr/Si-le-Pere-vous-appelle

Jour d'ordination, jour de joie pour la famille diocésaine
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article