Retraite de préparation au sacrement de confirmation ...

Les jeunes de 3e ont partagé samedi 6 février une retraite à Notre Dame d’Alet. En chemin vers la confirmation, ils ont découvert dans le texte d’Isaïe (Is 2, 2-3) les dons de l’Esprit Saint : intelligence, sagesse, crainte, piété, connaissance, conseil, force.

Après le pique-nique dans le parc, permis par un soleil timide mais présent, ils ont écouté le témoignage de Graciêne. Cette chrétienne engagée auprès des plus isolés a suivi un parcours de vie inspirant, depuis son Brésil natal jusqu’à Toulouse. Sa longue expérience de bénévole auprès de la Pastorale des migrants et du Secours catholique a créé des rencontres riches et profondes. Le voyage qu’elle a entrepris avec les jeunes passe par cette rencontre, la reconnaissance de l’autre dans ses différences, la curiosité pour ce Prochain, qui nous pousse à nous interroger.

Ensuite, ils ont été invités à une relecture de leur vie et de leur vie de foi. Cette étape d’intériorisation, de maturation, les prépare à la rédaction de la lettre qu’ils devront écrire à l’évêque pour demander le sacrement.

Dans l’après-midi, les familles sont venues partager le goûter et faire connaissance. Ensuite, tout le monde s’est rassemblé au pied de la statue de Marie, pour clôturer la  journée par un temps de prière. Nous y avons associé les absents de notre groupe : Adan, Marie-Elvire, Kerian et Océane.

MERCI Seigneur pour cette journée de joie et de prière, une pause conviviale dans un quotidien très contraint par les consignes sanitaires

PARDON pour nos gestes malheureux, nos impatiences, nos paroles irréfléchies qui blessent

S’il Te PLAÎT, prends soin de ceux qui souffrent dans leur chair et dans le cœur, et bénis ceux qui nous entourent et nous accompagnent sur le chemin de Jésus

Merci à Graciêne, Roselyne, Gino et le Père Jean-Christophe pour leur amicale présence, et vivement la prochaine séance pour ces jeunes pleins de vie !

 

Laure 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article