Prière en Famille - chez Olivier

Merci à l'auteur de cette photo

Ne le minimisons pas cette semaine de prière a été selon moi une semaine de grâce pour notre famille.

Nous sommes 4 à la maison : 2 ado, ainsi que Anne et moi. Nos pratiques religieuses sont très variables de l’un à l’autre mais c’est de bon cœur que nous avons accueilli cette très belle chaîne de prière quotidienne.

Avant de rentrer dans cette chaîne, nous avons discuté des aspects « techniques » et avons décidé du pourquoi, qui, avec quoi, quand, comment, où, et pendant combien de temps. Pour le « qui » c’était simple puisque c’était tout le monde. Même les 2 chats n’ont pas résisté à quelques occasions de venir nous rejoindre... Pour le « pourquoi », nous l’avons abordé pour permettre à chacun de mettre du sens à notre démarche. Si c’est important pour les enfants, ça l’est également pour les plus grands.

C’est donc rituellement que nous nous sommes retrouvés autour de la table familiale, 10 minutes avant le dîner, bougie allumée, bible ouverte et icône exposées. Le « kit » est très bien fait. Champion Bruno 👌Anne étant infirmière, et finissant parfois tard, manquait occasionnellement à l’appel mais pas à la prière. En revanche, sa mère s’est joint une fois à nous, par téléphone puisqu’elle est du Lot. Père, mère, enfants se sont relayés pour animer.

Pourquoi cette semaine était une grâce ? Je prie continuellement pour recevoir le don de la charité et pour aimer toujours davantage mes frères et sœurs en l’humanité. Je fais cette même prière pour mon épouse et mes enfants et que nous recevions tous cette même grâce. Cet amour est à la portée de tous, même de notre petite famille columérine. Avant ou en plus d’un élan du cœur, il commence tout simplement par la prière car amour et prière sont indissolublement liés l’un à l’autre.

Au delà d’une prière en famille, et selon le souhait du Saint Père, la paroisse nous a missionnés pour prier pour la famille, la nôtre, celle du voisin, du collègue, d’un paroissien ou celle d’un frère, que l’on ne connaît pas, à l’autre bout du monde, pour une mère ou bien des enfants…

Une grande joie d’être chacun, bien humblement, et tous les jours, un petit maillon de plus à notre chaîne, débutée à la rentrée scolaire, et ainsi de porter symboliquement les prières de la paroisse !

Puisque c’est peut-être moins à la portée d’enfants, surtout des ado…, c’est sans doute plus personnellement et avec une joie incommensurable que mes prières se sont également portées vers la Famille des familles, vers notre Église qui nous abrite et nous nous nourrit et donc vers vous mes frères et sœurs. Si nous savons prier le “Notre Père” alors nous nous inscrivons en enfants du même Dieu et de fait en frères et sœurs chrétiens Unis au même Christ, par le même Esprit, par le même baptême, quelles que soient nos pratiques.

Je continue donc à prier pour tous ces regards brillants que je croise au dessus des masques lorsque nous échangeons la paix et pour tous nos frères et sœurs, d’ici ou d’en haut, qui communient fidèlement au même Christ. 

Avec la prière bienveillante de Saint Joseph et sous le regard maternel de Marie, le Seigneur, Fils du Père, nous a offert la joie immédiate de prier tous ensemble et je veux croire de devenir progressivement plus charitables au sein de notre foyer et vis à vis de nos frères et sœurs.

Nous portons vos prières et sollicitons les vôtres. Merci pour les prières fraternelles de ceux qui nous ont précédés. Merci pour les prières de ceux qui nous succèdent. Merci beaucoup !

P.S. 1 : Conseil aux familles : pendant un moment de prière collective, surtout avec des enfants, pensez bien au préalable à sortir les chats… 😉

P.S. 2 : Après cette chaîne de prière, quelle joie ce serait d’en débuter une autre sur… à décider ultérieurement… 😉

Olivier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article