Psaume 39 (40) Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté

Lecture Priante du psaume du 2ème dim ordinaire année B
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur ? 4. Pour vivre dans la grâce du texte.
*************
Psaume 39 (40)
(02) D'un grand espoir j'espérais le Seigneur : il s'est penché vers moi.
(04) Dans ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu.
 
(07) Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime, (08) alors j'ai dit : ''Voici, je viens.
 
Dans le livre, est écrit pour moi (09) ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j'aime : ta loi me tient aux entrailles.''
 
(10) Vois, je ne retiens pas mes lèvres, Seigneur, tu le sais.
(11) j'ai dit ton amour et ta vérité à la grande assemblée.

*********************

La liturgie a reconditionné ce psaume : coupures, changement de présentation générale, etc. Prions-le tel qu'il se présente dans nos missels, éclairés par la première lecture, du 1er livre de Samuel. Le peuple, après la sortie d’Égypte et l'errance dans le désert, et la conquête de la Palestine(Livres de Josué et des Juges) s'oriente peu à peu vers la royauté. Le jeune Samuel vit dans le temple du Seigneur à Silo, au service du prêtre Eli. Silo, au nord de Jérusalem, en pleine Samarie ; Jérusalem n'est pas encore doté du Temple définitif. Le Seigneur va se manifester à Samuel pour lui confier une mission. Remarquons la répétition de la réponse de Samuel ''Me voici'' et la répétition de ''Parle, ton serviteur écoute''.

 

Il semblerait que le priant du psaume venait offrir un sacrifice rituel d'animaux au Temple de Silo, à la grande assemblée (v.11). Dieu ne désire plus ce genre de sacrifices. Il le laisse entendre depuis quelque temps dans des psaumes, dans des exhortations de prophètes. Les v.7 et 8 : tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ; tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j'ai dit : ''Voici, je viens''. Je vois le priant dérouler la Torah, les rouleaux de la Loi, cette Torah qui le tient aux entrailles... Dans le Livre, est écrit pour moi ce que tu veux que je fasse. Le ''Livre''... Le montage liturgique est encadré par les mots un''chant nouveau'' (v.4) et à la fin par ''je ne retiens pas mes lèvres'' (v.10). Le psalmiste a envie de proclamer ce qu'il a dans le cœur.

 

Que va me dire ce psaume à moi du du Nouveau Testament, de la Nouvelle Alliance en Jésus-Christ. L'auteur de l'Épître aux Hébreux exprimera l'opposition entre le culte du Temple et celui offert par Jésus et célébré dans les communautés chrétiennes. Il mettra en valeur le contraste entre "le sang des boucs, des veaux et des taureaux" et celui de Jésus qui peut purifier les consciences (Heb. 9,12-14). Pour ce faire, il citera notre psaume qui relativise le système des sacrifices d'animaux : Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande... tu n'as demandé ni holocauste ni expiation. Alors j'ai dit : Me voici, je viens... Mon Dieu, je veux faire ce qui te plaît" (Ps 40,7-9). Jésus est le Grand-Prêtre, l'autel est la Croix, la victime offerte est Jésus lui-même...

 

''Voici, je viens''. Le jeune Samuel répond au Seigneur : ''Me voici''. Dans l’évangile de la messe, en St Jean, à l’invitation de Jésus ''Venez, et vous verrez'', les premiers apôtres suivent Jésus. Zacharie et Anne, Joseph, Marie, répondant à l'appel du Seigneur.. Le ''Me voici'' dans le cri du nouveau-né de Bethléem... Pendant les trois années de compagnonnage avec Jésus des apôtres et des disciples, les enseignements de Jésus, ses actes, son comportement, tout exprimait des ''Me voici''. Jusqu'aux derniers ''Me voici'' du calvaire et de la Résurrection... En relisant le psaume, je peux repenser à tout cela. ''Voici, je viens''...

 

Peut-être une invitation à me souvenir des appels semblables que j'ai vécus... Pour rendre grâce ou demander pardon... Ou une invitation à discerner un appel, même tout petit, à quelque chose pour le Seigneur, appel de prière, appel d’action... Jésus se manifeste à moi dans la vie courante familiale, professionnelle, sociale, paroissiale, de loisirs, civique... Etc. Jésus se manifeste à moi sous le visage des autres, des proches et des lointains. ''Voici, je viens''.

Paul C.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article