Colomiers

Vol au-dessus de l'Eglise Sainte Radegonde de Colomiers
Intention de prière de messe

 

 

Lourdes - Grotte en direct

 

Publié par Paul C.

Lecture Priante du psaume du dimanche du Baptême du Seigneur (C)
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur et vivre ?
***************************
Psaume 103/104
01. Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence,
02. tu as pour manteau la lumière ! Comme une tenture, tu déploies les cieux,
03. tu élèves dans leurs eaux tes demeures ; des nuées, tu te fais un char, tu t'avances sur les ailes du vent ;
04. tu prends les vents pour messagers, pour serviteurs, les flammes des éclairs.
24. Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! Tout cela, ta sagesse l'a fait ; la terre s'emplit de tes biens.
25. Voici l'immensité de la mer, son grouillement innombrable d'animaux grands et petits,
27. Tous, ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
28. Tu donnes : eux, ils ramassent ; tu ouvres la main : ils sont comblés.
29. Tu caches ton visage : ils s'épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière.
30. Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.

*****************************

Voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec puissance ; son bras lui soumet tout. Dans la première lecture de ce dimanche, le prophète, qui signe Isaïe, annonce le retour des exilés de Babylone, car c'est l’œuvre d'un Dieu puissant, puissant dans le pardon et l'amour qu'il a pour ce peuple avec qui il a fait Alliance. Dieu va recréer ce peuple. D'où ce psaume 103 choisi par la liturgie chantant la grandeur et la magnificence de Dieu créateur.
 
Le psaume commence et se termine (v.35) par Bénis le Seigneur, ô mon âme. Un long poème de louange à Dieu créateur. Le premier verset précise le motif de son admiration : Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence. Dans l'ensemble du psaume, dont la liturgie ne donne que 10 versets, le poète contemple Dieu pour l'origine des cieux, pour les nuées, le vent, les océans, le tonnerre, les montagnes, les eaux, les bêtes des champs, le pain, le vin, l'huile, les arbres, la lune, le soleil, etc. Et aussi pour l'homme qui sort pour son ouvrage, pour son travail, jusqu'au soir, dit le verset 23 non choisi par la liturgie. Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur.
 
Dieu a tout créé à profusion. Et Dieu vit que cela était bon, le refrain répété 6 fois dans le premier récit imagé de la création (Genèse 1). Dans le deuxième récit (Genèse 2,4s), le mal va apparaître, quand les êtres humains vont vouloir gérer la création pour eux seuls, à leur guise, sans le Créateur. Les v.29-30 du psaume  Tu reprends leur souffle... ils retournent à leur poussière: D'où un besoin de renouveau. Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre. Le ''souffle'', la respiration de Dieu, le Seigneur donne à l'homme-Adam sa propre respiration.
 
Le ''souffle'', le ''pneuma'', l'Esprit Saint qui se manifeste au Baptême de Jésus. Une théophanie, une manifestation, une ''Épiphanie'' du Père, du Fils et de l'Esprit ouvre à une création nouvelle, un monde nouveau. Dans le signe de l'Esprit Saint qui descend sur Jésus et cette voix venant du ciel : ''Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie''. (fin de l'évangile du jour).
 
Relire lentement le psaume. Voir l’œuvre de Dieu en moi, autour de moi, dans ma famille, dans ma paroisse, dans le monde... Y voir les failles, y voir aussi les réussites. Dieu est si grand en pardon et en tendresse. Le Puissant fit pour moi des merveilles, chante le Vierge Marie, et nous avec elle.
 
Ô Esprit Saint, amour du Père et du Fils, inspire-moi toujours ce que je dois penser, ce que je dois croire, comment je dois prier, ce que je dois dire, comment je dois le dire, ce que je dois taire, ce que je dois écrire, ce que je dois faire, comment je dois agir pour procurer ta gloire, œuvrer au salut des hommes et à ma propre sanctification. Amen. Cardinal Verdier (1864-1940
Paul C.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci pour ces "lectio divina". Elles sont une aide précieuse pour mieux comprendre les psaumes et aussi pour prier.
Répondre