Ps104(105) - Le Seigneur, c'est lui notre Dieu, il s'est toujours souvenu de son alliance

Lecture Priante du psaume de la fête de la Sainte Famille année B
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur ? 4. Vivre dans la grâce du texte.

******************

Psaume 104(105)
1. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;
2. chantez et jouez pour lui, redites sans fin ses merveilles ;
3. Glorifiez-vous de son nom très saint : joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !
4. Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face ;
5. souvenez-vous des merveilles qu'il a faites, de ses prodiges, des jugements qu'il prononça,
6. vous, la race d'Abraham son serviteur, les fils de Jacob, qu'il a choisis.
7. Le Seigneur, c'est lui notre Dieu : ses jugements font loi pour l'univers.
8 Il s'est toujours souvenu de son alliance, parole édictée pour mille générations :
9 promesse faite à Abraham, garantie par serment à Isaac.

***************************

Le psaume du dimanche de la Sainte Famille rapporte l'histoire merveilleuse d'Israël. En 45versets, il évoque successivement l'histoire des patriarches depuis Abraham, l'histoire de Joseph, la mission de Moïse, les plaies d’Égypte, la sortie de ce pays, la marche au désert, enfin l'entrée en Canaan terre promise à Abraham.

La première lecture de ce dimanche nous transporte au début, avec Abram impatient d'attendre l'héritier promis, d'attendre la descendance promise. Sara, son épouse, lui donne un fils, Isaac. Alors Dieu change le nom d'Abram en Abraham. Dans le moyen orient de ce temps, le nom signifie la mission de quelqu'un. Le nom ''Abraham'' signifie ''père d'une multitude de peuples'', d'après la signification donnée par Genèse 17,3s.

L'expression race d'Abraham usitée dans la bible n'a pas de sens ethnographique, mais un sens spirituel. Il pourrait être traduit par ''famille''. Israël est de la famille d'Abraham, de la longue lignée spirituelle d'Abraham. Israël est invité à se souvenir des merveilles de Dieu (v.5 et 6), comme Dieu se souvient de l'Alliance conclue avec Abraham. D'un clan de nomades peu nombreux Dieu a fait un peuple dont la terre est ouverte à tous les peuples.

Pour cette fête de la Sainte Famille la liturgie nous fait rencontrer au Temple deux membres de cette ''famille''divine, Syméon et Anne, qui vont chanter les louanges de Dieu.

La Vierge Marie s'inscrit dans cette lignée d'Abraham et elle le chante :

Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! […] Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.

(Luc 1,47s)

Zacharie à la naissance de son fils Jean-Baptiste : Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui visite et rachète son peuple. Il a fait surgir la force qui nous sauve dans la maison de David, son serviteur, (Luc 1,68s.)

Le Nouveau Testament, ''Nouvelle Alliance'' en Jésus Christ, témoigne de la vitalité de petits groupes, d’Églises ''domestiques'', d’Églises de maisons, en commençant par Jésus, Marie et Joseph. Citons seulement le groupe des apôtres, la famille de Marthe et Marie, Priscille et Aquila (Actes des Apôtres 18,1s.) Etc. Le rassemblement des bergers, autour de la crèche de Noël, puis l'arrivée des mages... Nos confinements en ce moment peuvent être vécus en partie comme des moments d’Église domestiques. La Bible nous présente l’Église comme peuple de Dieu, corps du Christ, temple de l'Esprit, vigne du Seigneur...

Avec le pape François, je peux dire : Jésus, Marie et Joseph en vous, nous contemplons la splendeur de l’amour vrai, en toute confiance nous nous adressons à vous. Sainte Famille de Nazareth, fais aussi de nos familles un lieu de communion et un cénacle de prière, d’authentiques écoles de l’Évangile et de petites Églises domestiques. Sainte Famille de Nazareth, que plus jamais il n’y ait dans les familles des scènes de violence, d’isolement et de division ; que celui qui a été blessé ou scandalisé soit, bientôt, consolé et guéri.Sainte Famille de Nazareth, fais prendre conscience à tous du caractère sacré et inviolable de la famille, de sa beauté dans le projet de Dieu. Jésus, Marie et Joseph, Écoutez, exaucez notre prière. Amen ! (Exhortation apostolique Amoris Lætitia)

Paul C.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annette 27/12/2020 07:53

Merci Paul pour ton beau commentaire:oui,la famille est ce qu'il y a de plus important et qu'il faut privilégier et protéger...