Psaume 137(138) Je te chante, Seigneur, en présence des anges.

Lecture Priante du psaume du 5ème dim du temps ordinaire année C (Ps 137)
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur et vivre ?
*******************

Psaume 137(138)

01. De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges,

02. vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole.

03. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force.

04. Tous les rois de la terre te rendent grâce quand ils entendent les paroles de ta bouche.

05. Ils chantent les chemins du Seigneur : ''Qu'elle est grande, la gloire du Seigneur.''

[06. Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ; de loin, il reconnaît l'orgueilleux.]

07. Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre, ta main s'abat sur mes ennemis en colère. Ta droite me rend vainqueur.

08. Le Seigneur fait tout pour moi ! Seigneur, éternel est ton amour : n'arrête pas l’œuvre de tes mains.

*******************

Merci à l'auteur de cette photo

La première lecture de la messe de ce dimanche, Isaïe reçoit de Dieu une mission. Un Dieu qui se manifeste à lui d'une façon grandiose, au milieu d'une cour d'anges qui chantent sa gloire. Saint, Saint, Saint, le Seigneur de l'univers. C'est notre ''Sanctus'' qui introduit la Prière Eucharistique. 

Le psaume de la messe propose comme refrain : Je te chante, Seigneur, en présence des anges. Les 8 versets du psaume exaltent la majesté de Dieu, sa transcendance, sa grandeur immense : Seigneur, je te rends grâce... Vers ton temple sacré, je me prosterne. Le priant se voit au sein de la cour céleste, avec les anges. Je rends grâce à ton nom. Le nom dans la bible, ce n'est pas seulement une étiquette, mais c'est la personne même. Ici, c'est Dieu. Quel est le motif de cette louange des versets 1 et 2 ? Ton amour !. Au v.8, Le Seigneur fait tout pour moi. Seigneur, éternel est ton amour. AMOUR, ce mot répété en fin du psaume, l'encadrant, comme pour attirer l'attention. AMOUR, en hébreu ''hessed'', un sentiment qui prend aux entrailles, qui veut exprimer le cœur même de Dieu, un amour paternel et maternel. ''Éléis'' en grec, d’où le ''Kyrie eleison'', traduit par ''Seigneur, prends pitié'', qu'il serait mieux de traduire par ''Seigneur, fais-nous miséricorde''. Miséricorde exprime les sentiments d'un père mieux que le terme ''pitié''. 

Revenons à notre psaume Le jour où tu répondis à mon appel (v.3). Un appel a été adressé à Dieu et le priant remercie le Seigneur pour son intervention de salut. Au v.7, le priant a fait état d'angoisses et même d'ennemis. Le résultat ? Ta droite me rend vainqueur. Dieu est le ''Très-Haut'', mais il est aussi le ''Très Bas'', le très proche. L'infiniment grand est attentif à l'infiniment petit que nous sommes. Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble. (v.6, en italique, omis pour cette messe, mais utile pour la compréhension) 

Je peux repérer dans le psaume les expressions d'hommage envers Dieu, et les faire miennes, dans ma vie. Sachant que le ''Je'', c'est aussi tout le peuple d'Israel. Et c'est aussi mon Église qui s'exprime... Ma paroisse, ma famille, tous les regroupements d’Église. Et toutes mes rencontres et mes actions, quand je demande à Dieu de les bénir. Prier avec les mots du psaume, mots inspirés par l'Esprit Saint, suggérés par Dieu. 

Jésus Christ va incarner cette grandeur de Dieu et sa proximité d'amour. Le prologue de l'évangile de Jean : Au commencement était le Verbe (la Parole), et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu... Et le Verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous. Depuis toujours, Jésus est. Et il est ''descendu'' dans notre chair. 

La Vierge Marie chante la grandeur de Dieu et sa venue en elle : Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! … Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. C'est comme un écho du v.6 du psaume : Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ; de loin, il reconnaît l'orgueilleux.   Si grand que soit le Seigneur, il voit le petit. 

Éternel est ton amour... Je ne sais pas si je t'aime, Seigneur. Mais il y a une chose dont je suis sûr, Toi, tu m'aimes. Et cet amour, le Tien, est éternel... même si le ,mien est volage, passager, infidèle. Toi, quand c'est donné, c'est donné. Quand c'est promis, c'est promis. Je te rends grâce pour ta parole. (Auteur inconnu)

Paul C.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article