Ps 24(25) Un chemin vers Dieu qui me sauve

Lecture Priante du psaume du 1er dim de l'Avent année C
Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, vers toi, mon Dieu.
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce psaume ? 2. Que me dit ce psaume ? 3. Que vais-dire au Seigneur ?

****************

Psaume 24/25.

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, vers toi, mon Dieu. (v.01-02)

04. Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route.

05. Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve. [...].

08. Il est droit, il est bon, le Seigneur, lui qui montre aux pécheurs le chemin.

09. Sa justice dirige les humbles, il enseigne aux humbles son chemin.

10. Les voies du Seigneur sont amour et vérité pour qui veille à son alliance et à ses lois.

14. Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent ; à ceux-là, il fait connaître son alliance.

*****************

La 1ère lecture de cette messe d'entrée en Avent (année C) commence ainsi : Voici venir des jours... L'auteur, un disciple de Jérémie probablement, annonce à la maison d'Israël et à la maison de Juda la venue, (l'Adventus), d'un Germe de justice, pour le salut de Jérusalem... Des verbes au futur, une annonce d'espérance. Une marche vers des jours meilleurs.
 
Dans le psaume choisi par la liturgie pour succéder à cette lecture, la répétition de formules au sens voisin, chemin, route, dirige-moi, enseigne-moi tes voies, etc... On a l’impression que Dieu donne un code de la route à travers ces extraits du psaume 24. Avent, Adventus Domini, Venue du Seigneur. Le psaume propose un chemin. Un chemin vers le Dieu qui me sauve (v.5).
 
Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route (v.4). Balise mon chemin d'Avent. Les points forts du code de cette route : vérité, bonté, justice, amour, crainte du Seigneur (respect affectueux)... Un code d'Alliance (v.10,14). Le Dieu de l'AT n'est pas un Dieu vindicatif et qui fait peur : Il est droit, il est bon, le Seigneur, lui qui montre aux pécheurs le chemin (v.08). Un Dieu qui ''fait Alliance'' avec l'homme, et qui continue de lui rester fidèle, même lorsque l'homme, lui, le renie. La vraie notion du ''péché'' ne serait-elle pas en premier lieu ce que Dieu pardonne ? Dieu est conscient, le premier, de nos difficultés à faire le bien, de nos faiblesses. En premier, Dieu souffre avec l'homme du mal que celui-ci se fait en péchant.
 
A ceux-là, il fait connaître son Alliance (v.14). C'est, la Nouvelle Alliance, le Nouveau Testament. Jean-Baptiste, Joseph, Marie, et d'autres. La mission de Marie : Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. (Luc 1,31) Le vocable ''Jésus'' signifie Dieu sauve, ou Dieu délivre. Dans ma Lecture Priante (Lectio Divina) je peux accompagner Marie et Joseph, pendant la trentaine d'années de ce qu'on appelle la ''vie cachée'' de Jésus. Combien de fois le nom de ''Jésus'' a-t-il été entendu à Nazareth ! Je peux m’imaginer dans l'entourage de cette famille, parmi les voisins, les clients des deux charpentiers, Joseph et Jésus. Ce mot tout simple,''Jésus'' qui peut devenir prière. Dans la tradition orientale, une invocation qui peut parsemer mes journées, Jésus. Ou bien, Jésus, Fils de Dieu, Sauveur, prends pitié de moi, pécheur, fais-moi miséricorde. Je peux aussi répéter doucement Marie, Joseph. Des repères de marche sur ma route.
 
Sa justice dirige les humbles. (v.9). Un chemin d'humilité. Je peux accompagner Marie et Joseph sur la route de Jérusalem et de Bethléem. Puis vers l’Égypte pour fuir Hérode. Ensuite pour revenir à Nazareth. Dans les évangiles, Jésus est sans cesse sur les chemins de Palestine... Et il y aura le chemin de croix... Et encore l'envoi des apôtres, la Pentecôte... Les ''chemins''de l'apôtre Paul, ses voyages... Etc... Etc...
 
Partager la question de Thomas : ''Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ''? Jésus lui répond : ''Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi''.(Jn 14,4s.) St Thomas d’Aquin :''Adhère donc au Christ si tu veux être en sûreté : en effet tu ne pourras pas dévier, parce qu’il est lui-même le Chemin... Il vaut mieux en effet boiter sur le chemin qu’avancer fermement en dehors du chemin''.

Paul C.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article