Ps 78(80) Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s’éclaire, et nous serons sauvés !

Lecture Priante du psaume du 4ème dim de l'Avent année C
Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire et nous serons sauvés !
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce psaume ? 2. Que me dit ce psaume ? 3. Que vais-dire au Seigneur ?

***************

Psaume 79/80
02. Berger d'Israël, écoute, resplendis au-dessus des Kéroubim !
03. Réveille ta vaillance et viens nous sauver.
15. Dieu de l'univers reviens ! Du haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la,
16. celle qu'a plantée ta main puissante.
18. Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l'homme qui te doit sa force.
19. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !
[20. Seigneur, Dieu de l'univers, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés.]

**************

Nous chantons ce psaume dans l’éclairage de la première lecture de la messe du dernier dimanche préparant Noël. Deux images, un Dieu berger et un Dieu vigneron. Le prophète Michée (8ème siècle av. JC) annonce la venue, l'Adventus, l'Avent, du Messie : Toi, Bethléem Ephrata... c'est de toi que sortira... celui qui doit gouverner Israël... Il sera leur berger. Nous sommes probablement dans le contexte de la séparation entre le nord et le sud de la Palestine, après la royauté de Salomon. Les deux royaumes qui lui succèdent courent à leur perte, écartelés entre plusieurs puissances politiques et religieuses. Et aussi parfois hostiles entre eux. Un contexte dangereux, d'où des appels à Dieu : écoute... réveille ta vaillance et viens nous sauver... reviens... regarde et vois... etc. Cette supplication peut être la mienne, pour ma famille, pour mon Église, pour ma paroisse, pour mon travail, pour mon pays... Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés ! Un refrain-prière qui revient 3 fois dans les 20 versets du psaume, en particulier dans le dernier, ici mis en italiques.
 
Berger d’Israël... resplendis au-dessus des Kéroubim ; les chérubins, sortes d'anges encadrant l'arche d'Alliance, symbolisant le trône céleste de Dieu, d'où se penche un Dieu berger d’Israël qu'on appelle au secours, viens nous sauver. Dieu est un sauveur, un libérateur, un rédempteur. Une expérience de Dieu ancrée dans l'Exode, la sortie d’Égypte. Dieu de l'univers reviens. Dieu est toujours prêt à aller voir son troupeau. Jésus : Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.(Jn 10,11)
Dans la parabole de la brebis égarée (Mt 18 et Luc 15) : le bon berger s'empresse de chercher la brebis perdue, ne la classant pas en pertes et profits, comme sans intérêt au sein du troupeau. A Noël, serai-je brebis un peu perdue au milieu du monde, de ses problèmes et des miens ? Comme Marie et Joseph et l'Enfant contraints de se plier à la réglementation romaine ? Les bergers qui vont à la crèche sont des envoyés de Dieu-Berger, dont la mission est de réconforter cette Sainte Famille.
 
Visite cette vigne... L'amour du vigneron pour sa vigne, une image de l'amour de Dieu pour son peuple. La vigne du Seigneur de l'univers, c'est la maison d'Israël. Ce peuple qu'il a sorti de l'esclavage de l’Égypte, pour lequel il a défriché une terre de liberté. Et qui l'a souvent déçu. Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n'ai fait ? (Isaïe 5,4) Jésus va reprendre la parabole de la vigne pour présenter sa mission : Je suis la vraie vigne et mon père est le vigneron (Jn 15,1s.Il est vraiment le nouvel Israël. Cet Israël nouveau dont nous sommes membres, en Église : Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père... l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Ma prière peut alors s'orienter vers ce ''sarment'' que je suis, vers la part que le Seigneur me confie dans son Église, même quand j'ai l'impression que cette participation est très difficile, que le Seigneur désire, peut-être, ''purifier''. La situation actuelle de l’Église dans le monde... La crise du monde, la crise de l’Église...
 
Les théologiens utilisent parfois le terme de ''Christ Total'' pour caractériser le Christ de la Nouvelle Alliance, le Christ récapitulant en lui toute la souffrance, mais aussi toutes les joies, de notre monde. Le psalmiste, quoique douloureux, n'est pas désespéré. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom ! (v.19). Ma prière, peut-être, de fin d'Avent... Et du concret à réaliser...
 
Seigneur Jésus, hâte-toi, ne tarde plus.
Que ton avènement réconforte et relève
ceux qui ont foi dans ta tendresse de berger et de vigneron.
Paul C.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci beaucoup pour ces réflexions sur les Psaumes de la Bible. Elles sont très inspirantes et nous aident pour la prière.
Répondre