Colomiers

Vol au-dessus de l'Eglise Sainte Radegonde de Colomiers
Intention de prière de messe

 

 

Lourdes - Grotte en direct

 

Publié par Paul C.

Psaume de la Solennité de la Sainte Trinité année C
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce psaume ? 2. Que me dit ce psaume ? 3. Que vais-dire au Seigneur et vivre ?

************************

Psaume 8
02.Ô Seigneur, notre Dieu, qu'il est grand ton nom par toute la terre ! ...
04. A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas,
05. qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?
06. Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu, le couronnant de gloire et d'honneur ;
07. tu l'établis sur les œuvres de tes mains, tu mets toute chose à ses pieds.
08. Les troupeaux de bœufs et de brebis, et même les bêtes sauvages,
10. Ô Seigneur, notre Dieu, qu'il est grand ton nom par toute la terre !

****************************

La première lecture, du Livre des Proverbes. Écoutez ce que déclare la Sagesse de Dieu : Le Seigneur m’a faite pour lui, principe de son action, première de ses œuvres, depuis toujours. La tradition voit dans cette ''Sagesse'' une image du Christ, comme une personne agissant au sein de Dieu. Dieu n'est pas une solitude, mais une union, qui sera vue ''Trinité'' avec la révélation de l'Esprit Saint.
 
Le psaume est probablement chanté dans une fête de nuit, devant un ciel scintillant d'étoiles, une nuit d’orient sans nuages, merveilleuse... Le début et la fin du psaume, la même exclamation, Ô Seigneur, notre Dieu, qu'il est grand ton nom par toute la terre ! Un chant à la grandeur de Dieu qui tourne, en fait, longuement à la grandeur de l'être humain. Une grandeur humaine qui reçoit tout de Dieu. Le montrent les pronoms personnels du priant (tu) et les possessifs (tes) adressés à Dieu. Nous  méditons ce psaume avec Jésus, comme membres de son corps, l’Église.
 
Le refrain du début et de la fin. Avec Jésus je dis : Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange (Mathieu 11,25). A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas... Regards de l'astrologue... du scientifique... du poète... du croyant... Etc... Quel est mon regard ?
 
Qu'est-ce que l'homme... Admiration, interrogation, perplexité... Le Voici l'homme de Pilate lors de la Passion (Jean 19,5). Il présente Jésus ensanglanté à la foule. Le visage de Dieu à hauteur d'un visage d'homme, de l'homme Jésus qui donne sa vie pour que la ressemblance de Dieu soit pour toujours inscrite sur tout visage d'homme, sur tout visage de pauvre... Un peu moindre qu'un dieu... Façons de dire la grandeur royale de l'homme reçue de Dieu en Jésus-Christ. Il a tout mis sous ses pieds et, le plaçant plus haut que tout, il a fait de lui la tête de l’Église qui est son corps, et l’Église, c’est l’accomplissement total du Christ, lui que Dieu comble totalement de sa plénitude. (Éphésiens 1,22-23)
 
L'homme établi sur les œuvres des mains de Dieu... L'homme gérant de la création. Avec toutes les questions d'aujourd'hui. Et l'enseignement actuel de l’Église sur la gestion de notre terre. L'Encyclique Laudato Si du pape François (mai 2015), malgré son langage ardu, est à lire attentivement. Vers la fin de ce texte, on peut prier l'extrait trinitaire suivant. Le Père est l’ultime source de tout, fondement aimant et communicatif de tout ce qui existe. Le Fils, qui le reflète, et par qui tout a été créé, s’est uni à cette terre quand il a été formé dans le sein de Marie. L’Esprit, lien infini d’amour, est intimement présent au cœur de l’univers en l’animant et en suscitant de nouveaux chemins. Le monde a été créé par les trois Personnes comme un unique principe divin, mais chacune d’elles réalise cette œuvre commune selon ses propriétés personnelles. C’est pourquoi ''lorsque [...] nous contemplons avec admiration l’univers dans sa grandeur et sa beauté, nous devons louer la Trinité tout entière''. (169)
Paul C.
Merci à l'auteur de cette image

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article