Sachayoj, au 85 rue Gilet - le 26 août 2014

 « Ô, il y a bien de l’ambiance dans la salle ! ». De fait elle est créée par les éclats de rire, par la discussion entre les  7 jeunes qui sont allés à Sachayoj  - Argentine pendant cet été (l’un d’eux Lucas est absent à cette rencontre). Ils ont été  accompagnés par Sœur Henriette et 5 parents d’élèves. L’objectif de cette rencontre est de parler du voyage à Sachayoj. Cette joie naturelle et  insouciante  de la jeunesse chasse tous les soucis pesants que peut avoir un cœur d’adulte.

Ils ont parlé  des repas argentins qu’ils ont pris, des activités manuelles qu’ils ont réalisées  telles que : la construction d’une maison, la finalisation d’une toiture ou bien encore le jardinage… En revanche, ils ont appris aussi  à faire la cuisine argentine, à danser la Chacarera (danse folklorique du Nord de l’Argentine)…  Malgré la différence culturelle, pendant ce relativement court séjour de deux semaines, ils se sont bien adaptés  au mode de vie argentin.

Sachayoj, un petit village argentin, très pauvre, mais avec un cœur grand ouvert. Ces villageois ont mis à la disposition de leurs jeunes visiteurs des conditions optimales de séjour. L’écart entre les pauvres et les riches est très grand là-bas. Les pratiques religieuses de cet endroit ont étonné les adolescents français : nombre élevé des baptêmes et fréquence des messes.   

Au moment du retour en France, les adolescents français et argentins ont eu des larmes aux yeux pour se dire au revoir. Ce voyage humanitaire à Sachayoj reste un beau souvenir dans le cœur de ces jeunes : Léana, Gabrielle, Lucile, Amaia, Mailice et Alexandre. Par le réseau social Facebook, le courriel, ... les jeunes de deux pays  continuent à s’échanger des nouvelles.


Papa de Lucile, Alexandre, Amaia                                Amaia, Elena, Gabrielle, Alexandre, Virginie, Mailice

Quant à moi, la gentillesse de ces jeunes m’a profondément touchée. Pour répondre à mon invitation autour du goûter, les filles ont apporté les gâteaux faits de leurs mains, et il y avait aussi un ordinateur tout prêt pour préparer un compte-rendu écrit… Mais espérant avoir un souvenir manuscrit de leur part, j’ai proposé de faire un texte collectif : Mailice a essayé de faire un plan pour le texte et de formuler les phrases à partir des notes prises par Lucile (malgré son pied plâtré, elle est présente à la rencontre).

Voici la copie de leur travail


                                         Texte écrit par Mailice                                            Notes prises par Lucile

Chers lecteurs, n’hésitez pas à visiter leur blog http://projethumanitaire.sachayoj.over-blog.com/ pour avoir de plus d’informations sur leur voyage.

De tout cœur, je remercie : Léana, Gabrielle, Lucile, Amaia, Mailice et Alexandre  ainsi que leurs parents (Virginie, mère de Léana ; père et marraine de Lucile ; père de Gabrielle…)  et sœur Henriette. Avec les jeunes présents, nous avons convenu de nous retrouver à la messe, un dimanche très proche,  pour rencontrer la communauté paroissiale de Colomiers. Que l’élan, l’enthousiasme pour aller vers la vie, vers les autres  en ces jeunes personnes se communiquent à beaucoup d’autres et qu’ils ne s’éteignent jamais en eux  malgré les difficultés de toute vie !

Bonnes réussites à vous tous dans vos études: Léana, Gabrielle, Lucile, Amaia, Mailice, Alexandre et Lucas. A bientôt.

(Album)

Sachayoj, au 85 rue Gilet - le 26 août 2014

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article