L'Esprit a agi - Ludovic B.

Partir, je voulais partir, loin, mais où, pourquoi, pour qui ? Je ne savais pas trop. N'ayant plus de charge de famille, j'étais libre dans le choix du lieu et des dates...

Et puis, l'Esprit, le St Esprit a agi... Voilà mon histoire. 

Un dimanche matin, en sortant de la messe, je prête  un peu plus attention que d'habitude aux panneaux d'affichage du fond de l'église Ste Radegonde, et mes yeux effleurent une affiche proposant de devenir bénévole au Proche-Orient pour un temps donné. Bon, je vois bien ça, mais comme on le disait à une époque, ça ne fait pas tilt !!!

Et puis, le jeudi soir suivant à la sortie de la messe, Olivier m'interpelle et me parle justement de cette proposition de partir comme bénévole au Proche-Orient, et là, j'ai senti en moi mon cœur s'agiter, des larmes me monter aux yeux et une petite voix me disant intérieurement : ça c'est pour toi !

Olivier a été l'instrument, le serviteur, la bouche du St Esprit pour m'aiguiller vers sa volonté. Le St Esprit, quand il parle, c'est comme une liqueur forte ! C'est bon, c'est parfumé mais c'est fort !!!

J'ai donc fait acte de candidature et je vous dirai dans un post suivant comment l'Esprit a continué à œuvrer pour le bien de tous et de chacun...

Ludovic B.

Première étape du cheminement sous l'action de l'Esprit

Un weekend à la maison Mère - Marie Saint-Frai, à Tarbes

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Tu as raison Ludovic. L’Esprit Saint a agi !
Ayant donc eu la chance de te suivre ces dernières semaines, il m’a semblé évident que tu étais destiné à servir au moyen orient. Et c’est avec joie que nous te suivrons d’abord à travers ce blog puis, je l’espère pour de vrai en ayant une démarche similaire à la tienne. De mon côté côté, je vois bien que l’Esprit Saint est également en action. Mais ce ne sera pas pour « tout de suite, tout de suite ». Je ne suis pas libre de « mes obligations familiales »????.
En attendant, je suis tellement content pour toi, content que tu puisses servir et imagine tout ce que tu vas recevoir ! Ce sera l’expérience d’une vie… à moins que tu deviennes accro… et qu’à ton retour… tu n’aies en tête que d’y retourner !
Tiens nous bien au courant !
Répondre