Humanité en Paix - Je suis allé à Taizé

L’année dernière je suis allé pour la seconde fois à Taizé en tant que participant au pèlerinage des aumôneries publiques du diocèse. En effet, l’aumônerie de Colomiers est rattachée au lycée Victor Hugo même si les réunions sont à Ste Bernadette. Ces pèlerinages sont magiques ! Quel que soit son “degré” de Foi, on est porté par l’ambiance spirituelle de Taizé. Nous nous y retrouvons généralement à plus de 1000 jeunes venant du monde entier (l’année dernière il y avait un groupe impressionnant de coréens) et cela permet aussi de lier de très belles amitiés. Dans la journée, nous avons trois temps de prière, ce qui peut paraître long...au début ! Parce qu’après on en redemande ! C’est ça le miracle de Taizé. La communauté œcuménique fondée par le père Roger s’est installée sur une colline en pays bourguignon et dans ce beau paysage on oublie ses problèmes, on se laisse porter par la foule, les prières, la fraternité en toute confiance. Même l’Esprit Saint paraît subitement très présent !

Cette année, gros changement, je suis parti à Taizé comme animateur du groupe des jeunes de Colomiers. J’ai une fois de plus trouvé l’ambiance exceptionnelle ! Ne serait-ce que dans le groupe des animateurs, où nous avons vécu des moments de temps libre riches de partages et de bonne humeur. Par contre, c’était parfois plus difficile de partager intensément les temps de prière avec les jeunes car j’ai trouvé qu’il y en avait plus que d’habitude, ceux qui semblaient moins impliqués dans cette expérience de Foi. Mais peut-être est-ce une vue d’animateur débutant désireux que tout soit aussi parfait que possible ? Avec certains jeunes pèlerins, quel plaisir de transmettre ce que l’on a soi-même vécu à Taizé. Et même si, parfois, c’était fatigant d’être responsable de la bonne marche du groupe de jeunes qui m’avait été confié, j’ai quand même trouvé qu’à Taizé il était facile d’être un animateur parce que les jeunes pèlerins sont plein de bonne volonté et proches de l’équipe qui les encadre. Je pense que cette phrase de Frère Alois résume bien l’esprit de Taizé :
« C’est comme une fête de voir de si nombreux jeunes sur la colline, ensemble dans une telle diversité. Cela nous donne la grande espérance qu’une humanité en paix est possible. »

Gauthier J.


(Merci à Marie-Claude pour cette photo, à Taizé du 01 mai 2015)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article